Microsoft licencie environ 1 900 employés chez Activision Blizzard, ZeniMax et Xbox

Il semble que le PDG d'Activision Blizzard, Bobby Kotick, ne soit pas le seul à se voir mettre la porte à la porte par Microsoft : la société a annoncé dans une note interne qu'elle allait licencier environ 1 900 employés sur les 22 000 de sa division jeux, affectant principalement les travailleurs de Activision Blizzard ainsi que certains employés de Xbox et ZeniMax, perdant ainsi environ 8 % de ses effectifs.

Selon le mémo du PDG de Microsoft, Phil Spencer, la réduction vise une fois de plus à réduire les coûts :

« Alors que nous avançons en 2024, la direction de Microsoft Gaming et d'Activision Blizzard s'engage à s'aligner sur une stratégie et un plan d'exécution avec une structure de coûts durable qui soutiendra l'ensemble de notre activité en croissance. Ensemble, nous avons défini des priorités, identifié les domaines de chevauchement et veillé à ce que nous soyons tous alignés sur les meilleures opportunités de croissance.

En ce qui concerne la direction d'ActiBlizz, il a été rapporté qu'aucun remplaçant pour Kotick n'a été nommé, car « une série de dirigeants d'Activision Blizzard relèvent désormais du président du contenu des jeux et des studios de Microsoft, Matt Booty ». La nomination de Booty lui permet également de superviser Bethesda, les studios ZeniMax et Activision Blizzard.

C'est la deuxième fois en autant d'années que Microsoft procède à des suppressions d'emplois ; la dernière fois, c'était en janvier de l'année dernière, lorsque plus de 10 000 employés ont été licenciés.

source : The Verge, merci à MistahTea pour le conseil !

Publicité