L'équipe taïwanaise de WoW Classic organise un faux festival Cataclysm avec un dragon doofy

Le classique du cataclysme de World of Warcraft L'extension a été mise en ligne la semaine dernière et Blizzard fait des choses vraiment étranges pour que cette extension vieille de dix ans reste au courant de l'actualité. Comme par exemple l'équipe taïwanaise du studio qui organise un faux « Black Dragon Festival » qui consiste à brûler un dragon à l'air quelque peu idiot.

« Face au retour d'Aile de Mort, une nouvelle tradition surgit pour ramener la paix en Azeroth. Le Taïwan Ouah L'équipe a tout mis en œuvre », a déclaré Blizzard en guise d'introduction à une vidéo de faux documentaire sur Sir Burns-a-Lot (ce n'est pas son vrai nom).

Selon les règles du faux festival, tous les trois ans, un Deathwing en papier mâché est créé, exposé pendant trois jours, puis brûlé comme symbole de son retour dans le Maelström.

Publicité