Activision est poursuivi par des joueurs professionnels pour politique de tournoi Call Of Duty « monopolistique »

https://mmos.com/wp-content/uploads/2022/11/call-of-duty-modern-warfare-2-task-force-141.jpg

Call of Duty Modern Warfare 2 Groupe de travail fps multijoueur 141

Activision Blizzard est une fois de plus sous le feu des projecteurs pour avoir prétendument exigé que les joueurs d'esports de Call of Duty se soumettent aux conditions et politiques monopolistiques des tournois.

Les joueurs professionnels d'esports Hector « H3CZ » Rodriguez et Seth « Scump » Abner ont récemment déposé une plainte contre la société, affirmant qu'elle avait introduit des politiques d'exploitation lorsqu'elle reprenait en exclusivité tous les tournois d'esports Call of Duty. Les nouvelles politiques auraient interdit aux joueurs d'accepter des parrainages et des mentions de tiers, qui représentaient la majorité de leurs bénéfices.

Rodriguez affirme également que son partenariat avec Activision l'a mis à la merci d'investisseurs milliardaires qui ont demandé une part de 92,5 % dans sa société d'esports et une partie de son parrainage par des investisseurs en plus des frais d'entrée élevés au tournoi. Il affirme également qu'Activision a repris de force la ligue d'esports CoD et qu'elle a imposé la marque Call of Duty à toutes les équipes, propriétaires et joueurs professionnels d'esports dans le but de contrôler la scène du jeu professionnel « en aval ».

Un porte-parole d'Activision a commenté le procès, affirmant qu'il était « sans fondement » et que les deux hommes n'avaient intenté une action en justice que parce que la société ne voulait pas céder à leurs demandes monétaires. « Nous sommes déçus que ces membres de la communauté e-sport portent ce costume qui perturbe les propriétaires d'équipes, les joueurs, les fans et les partenaires qui ont investi tant de temps et d'énergie dans le succès de la Call of Duty League », ont-ils déclaré.

Rodriguez et Abner demandent au tribunal plus de 680 millions de dollars de dommages-intérêts compensatoires. Nous ne manquerons pas de vous tenir au courant de ce nouveau drame juridique qui se déroule.